Sélectionner une page

Peut-on faire du vélo en extérieur pendant l’épidémie de Covid ?

 

C’est une  question que tout passionné par le vélo se pose et soulève des inquiétudes.

 Alors que la pandémie de coronavirus continue de se propager, entraînant le report et l’annulation des courses cyclistes et de nombreux autres grands événements, vous vous demandez peut-être ce que vous devriez faire pour votre santé et comment cela pourrait affecter votre entraînement.

 

Peut-on rouler à l’extérieur en toute sécurité ?

Oui, tant que vous êtes seul. Lorsque les gens se rassemblent et que quelqu’un éternue ou tousse, des gouttelettes se déposent sur les objets que les gens touchent, puis les gens se touchent le visage.

De plus, les gens peuvent avoir peur de sortir par temps froid par crainte de tomber malade, mais ce n’est pas vrai ; il n’existe aucune donnée indiquant que vous tomberiez malade à cause d’un quelconque agent pathogène respiratoire lorsque vous roulez par temps froid.

Pourquoi c’est bon de faire du vélo en période de crise ?

Une activité modérée à intense pendant 30 à 60 minutes peut aider votre système immunitaire à tenir les virus à distance.

Ce qui est bon pour le moral et cela  va améliorer votre vision de la vie.

Attention assurez-vous de savoir ce qui se passe dans votre région et s’il existe des restrictions ou des quarantaines obligatoires. Et si vous êtes malade ou si vous risquez de propager le virus, vous ne devez pas sortir.

Vous pouvez aussi profiter de l’occasion pour remettre en état votre bicyclette adorée.

 

Quand effectuer une sortie vélo ?

L’idéal est de préférer des horaires que les autres délaissent, donc tout dépend des régions et des saisons, c’est à vous à vous adapter pour trouver les bons créneaux horaires en anticipant pour gérer au mieux votre temps libre pour prévoir vos sorties vélos. Un agenda peut être utile.

Ou aller à bicyclette en période d’épidémie ?

Rechercher la campagne plus que la ville ou la densité risque d’être dangereuse car elle est signe de proximité ce qui augmente les risques de contagion ?

La prudence reste de mise

Je fais attention quand je pars en vélo j’ai un masque et de la solution hydroalcoolique avec moi. Je privilégie des horaires tranquilles avec une fréquentation minimum.

Je suis très prudent pas comme sur la photo, je n’ai pas d’écouteurs, je ne téléphone pas quand je suis  à vélo.